réseau

créer souhaiter concrétiser échanger rencontrer rêver visionner espérer – manger du gâteau

Le réseau stroh+paille+paglia veut promouvoir la construction avec la paille et autres fibre végétales par

  • la mise en réseau des professionnels et des amateurs
  • la mise en disposition d’ informations
  • l’ organisation d’ événements et de formations
  • le développement de matériel pédagogique pour les universités et les collèges professionnels

Le 10 décembre 2016 dix professionnels du domaine de la planification, de l‘ artisanat et de la communication ont créés l‘ association „stroh+paille+paglia“ à Zurich. Le conseil est formé par Michèle Brand, dessinatrice, Bâle; Frank Brauer, peintre, Rheinfelden/D; Thomas Dimov, architecte, Zürich.

Vous voulez

  • en savoir plus sur la construction paille?
  • assister à un événement?
  • devenir membre de l‘ association? (cotisation annuelle de 50 francs pour les membres individuels, 10 francs pour les étudiants, au moins 200 francs pour les personnes morales)

Contactez nous!

devenir membre


La paille : un matériau dans l’air du temps

Construire avec des matériaux naturels est encore souvent perçue par la majorité de l’industrie de la construction et des maître d’oeuvres comme un risque et associée à des coûts de construction plus élevés. Ne pas à être sous-estimé dans ce contexte est le fait que les matériaux de construction naturels doivent lutter contre la masse de matériaux synthétiques produits industriellement.

Alors que la Suisse a une position de leader dans le domaine de la construction en bois d’autres matériaux naturels tels que la paille ou la terre sont encore relativement inconnus ou pas largement acceptés. Dans les programmes des écoles professionelles et les universités ces matériaux et les méthodes de construction associés ne sont généralement pas représentés.

Il y a pourtant un certain nombre de fibres végétales qui possèdent des caractéristiques intéressantes comme matériaux de construction. Il n’est donc pas étonnant que des matériaux comme le lin, le chanvre ou le roseau sont en utilisation dans la construction traditionnelle depuis des siècles et éprouvés à d’innombrables occasions. Grâce à la mise au point de nouvelles méthodes de fabrication et d’application, ces matériaux sont également entrés dans le bâtiment moderne.

La paille de céréales présente un cas particulier dans ce contexte. Il n’y a pas besoin de la cultiver spécialement, parce que elle un sous-produit de la production alimentaire. Elle est disponible en grandes quantités parce que l’agriculture d’aujourd’hui n’en a plus guère besoin. Il est donc évident de penser à d’autres utilisations. Pourquoi ne pas utiliser la paille en tant que matériau de construction? Bien qu’en Suisse la paille de céréales n’est pas encore un matériau de construction standardisé il est néanmoins possible de l’utiliser. Des constructions de plusieurs étages et des bâtiments publics, réalisés avec les plus hauts standards de qualité, prouvent que la paille est un bon choix.

Nous construisons avec la paille …

  • parce qu’en l’associant au bois et à la terre nous pouvons en construire des maisons saines avec un climat ambiant confortable: humidité équilibrée, air pur et sec, murs chauds. Les maisons en paille sont la troisième peau parfaite.
  • parce que nous préfèrons utiliser des matériaux renouvelables et locales ayant une excellente performance environnementale. Leur production, le transport et la fabrication nécessitent beaucoup moins d’énergie que pour les matériaux synthétiques. La paille ne doit pas être traitée pour repousser les parasites ou la moisissure ou pour maintenir la stabilité dimensionnelle. A la fin de leur cycle de vie, les bâtiments en paille, bois et terre peuvent être complètement recyclés. Les maisons en paille ont une faible empreinte écologique.
  • parce que la paille est un des matériaux de construction moins chers: régionaux disponibles en grandes quantités et par des artisans locaux à traiter. Donc, nous augmentons la valeur ajoutée régionale. En aidant à la construction de nos clients de réduire les coûts de construction. Les maisons en paille ne coûtent pas la terre.